jueves, 14 de noviembre de 2013

Objetos cotidianos mezclados con dibujos


Javier PerezEveryday Object Blended With Simple Sketches

4 comentarios:

Anónimo dijo...

Je trouve fascinant et utile cet étalage de suggestions qu'évoquent les fantasies. C'est justement là-dedans, le principe d'où toute imagination se déclenche. Mais pas tout le monde possède l'esprit ni le talent nécessaire pour des déclics visuels et mentaux comme l'on en découvre au jour le jour dureté de la vie. … et parfois, un petit côté disney:-)) Say, votre douceur est très belle... Le fil invisible...le post précédent est merveilleux. Bises ..j'ai adoré, aujourd'hui, même la pluie, quand même, a été une belle promenade...

Say dijo...

c'est vrai on peut tout imaginer doucement, qui notre langue plus qu'elle ne la transmet...

aussi, ai toujours de les consoler, choses qui prennent ailes, un temps aux couleurs, comme les fleurs, des enfants jouant et criant dans la cour d'une école proche,

ça c'est une bonne digression pour aller… vers la vie, comme le principe des vases communicants, comme il en est d'Archimède :) c'est de laisser chacun chez l'autre le temps d'une chanson…

oui, petites choses,

marchez, et vive la vie…que possible,

le fil invisible...éoliennes muettes des turbulences

moi aussi j'ai adoré aujourd'hui la pluie, a été une belle promenade...

est beau cet automne...c'est beau...

bisous!

Miriam Tessore dijo...

son una maravilla!!! los puedo compartir?

que bendita imaginación, estoy sorprendida.

Un abrazo Say

(me mataste escribiendo en francés)

Say dijo...

c’est lumineux, ici! j'aime reacquaint emmagunst dans le matin!

ah,claro que los puedes compartir!

son muy bonitos ¿verdad?

son de Javier Perez, si pinchas en el nombre tienes un enlace a su página,

me encanta esta dulce mezcla de cosas pequeñitas,

esta creatividad íntima de nuestros mundos cotidianos,

(desde hace un tiempo por razones laborales tengo el francés como idioma comùn)

ay, ay, ay es que el argentino, idioma maravilloso, también me mata a mí!!

:)

une bise ma chère Miriam!